You are using an outdated browser. For a faster, safer browsing experience, upgrade for free today.

Magnus Official Shop

French
  • Your shopping cart is empty!

Oxandrolone

€63.00

Oxandrolone est un stéroïde anabolisant oral dérivé de la dihydrotestostérone. Il a été conçu pour séparer très fortement les effets anabolisants et androgènes, sans activité œstrogénique ni progestative significative. Oxandrolone est noté pour être un composé assez doux en comparaison avec d'autres stéroïdes oraux. Il a été développé pour la promotion de la force et de la qualité des gains de tissu musculaire sans effets secondaires significatifs. Milligramme pour milligramme, il affiche jusqu'à six fois l'activité anabolique de la testostérone dans les dosages, avec beaucoup moins d'androgénicité. Ce médicament est l’un des produits préférés des bodybuilders et des athlètes de compétition dans les sports de vitesse / performance anaérobie, où sa tendance au gain de tissu pur (sans rétention de graisse ou d’eau) correspond bien aux objectifs souhaités. Oxandrolone a une modification à l'atome de carbone numéro deux, ce second carbone étant remplacé par un atome d'oxygène, d'où le préfixe ox du nom Oxandrolone. Cette substitution d'un atome de carbone à un atome d'oxygène est également supposée augmenter les capacités anaboliques d'Oxandrolone par rapport à son hormone mère, la dihydrotestostérone.

Product Details
Content 10mg/tab. Oxandrolone (100comp.)
Dosage Les directives de prescription initiales pour Oxandrolone sont comprises entre 2,5 mg et 20 mg par jour (5 à 10 mg étant le plus courant). Ce traitement était généralement recommandé pendant une période de deux à quatre semaines, mais parfois de trois mois. La posologie habituelle à des fins d'amélioration du physique ou de la performance est comprise entre 15 et 25 mg par jour pendant 6 à 8 semaines. Ces protocoles ne sont pas très éloignés de ceux des situations thérapeutiques normales.
Side Effects Étant donné que la dihydrotestostérone est incapable d’interagir avec l’enzyme aromatase et qu’elle est donc incapable de subir une aromatisation (conversion) en œstrogène, Oxandrolone partage ce trait important. Son incapacité à s'aromatiser en œstrogène se traduit par une élimination totale du potentiel de tous les effets secondaires liés aux œstrogènes et aux œstrogènes. L’oxandrolone est alkylée au 17e atome de carbone de sa structure stéroïde (à proprement parler méthylation ou alkylation C17-alpha) afin de contourner le métabolisme hépatique et de lui permettre d’atteindre le sang pour effectuer son travail. Malheureusement, l'alkylation en C17-alpha des stéroïdes oraux est connue pour exprimer divers degrés de toxicité hépatique, mais Oxandrolone a démontré beaucoup moins de toxicité pour le foie que la plupart des autres stéroïdes anabolisants oraux alkylés en C17-alpha. Cependant, il est important de toujours comprendre qu'Oxandrolone n'est pas dépourvu de toxicité hépatique potentielle et que des précautions doivent être prises quant à son utilisation à cet égard.

Write a review

Please login or register to review

Related Products